Dans cet article

Deutsche Telekom (T-Mobile) se lance dans le minage de Bitcoin

Deutsche Telekom, un leader européen des télécommunications, a récemment fait part de son intention de se lancer dans le minage de Bitcoin. Cette initiative marque une nouvelle étape pour l’entreprise, qui explore activement les technologies blockchain.

Une nouvelle initiative

Lors de la conférence BTC Prague en juin 2024, Dirk Röder, responsable des solutions Web3 chez Deutsche Telekom, a annoncé que l’entreprise commencerait à miner du Bitcoin. Röder a décrit cette initiative comme une « photosynthèse monétaire numérique », soulignant l’approche innovante de l’entreprise pour intégrer la blockchain dans ses opérations.

T-Mobile déjà adhérent de la blockchain

Depuis 2023, Deutsche Telekom gère des nœuds pour le réseau Bitcoin et le Lightning Network, montrant son intérêt pour la technologie décentralisée. Ce projet de minage s’ajoute à une série d’investissements dans divers projets blockchain, tels qu’Ethereum, Polygon, Polkadot et Celo, où l’entreprise a déployé des nœuds de validation et investi dans leurs jetons natifs.

Les perspectives

Malgré les récents défis de l’industrie du minage de Bitcoin, notamment les fluctuations des marchés et la réduction des récompenses de minage en 2024, Deutsche Telekom perçoit un potentiel significatif dans cette technologie. Son engagement dans le minage de Bitcoin et d’autres initiatives blockchain démontre sa volonté de rester à la pointe de l’innovation technologique.

Le mining : nouveau pétrole ?

L’industrie du mining de Bitcoin a connu une hausse significative des actions de ses principales entreprises après les promesses de soutien de l’ancien président américain, Donald Trump. Le 12 juin, les actions de TeraWulf, Hut 8 Mining et Core Scientific, parmi d’autres, ont bondi suite à des déclarations promettant un renforcement des opérations de mining aux États-Unis. Lors d’une réunion tenue le 11 juin dans son complexe de Mar-a-Lago, Trump a exprimé son désir de voir « tout le Bitcoin restant produit aux États-Unis », affirmant que cela aiderait le pays à devenir « dominant en énergie ». Cette rencontre, organisée avec des leaders de l’industrie du mining, a également vu Trump promettre un soutien accru au secteur s’il est réélu en novembre.
Inscrivez-vous à notre newsletter
Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Télécharge